probleme ampoule economie d'energie

Les sujets traités sur le forum électricité sont la norme électrique, l'installation électrique, la norme NF C 15-100, les systèmes domotiques, les alarmes, les problèmes de Consuel, le diagnostic électrique, la mise en conformité...

Modérateur : Modos

Répondre
miroir
Messages : 9
Enregistré le : 19/09/07 20:38

probleme ampoule economie d'energie

Message par miroir »

lu all
j'ai refais mon electricite (grace aux fiches du site) et j'ai mis des ampoules a economies d'energie partout.Une seule ne fonctionne pas correctement, elle clignote apres l'avoir eteint, sinon elle s'allume a la demande.Petite precision, c'est l'ampoule d'un va et vient.Quand je met des ampoules classiques, aucun probleme.merci de votre aide

Avatar du membre
ms83
Messages : 1259
Enregistré le : 27/07/01 09:07
Localisation : Shenzhen, Chine

Message par ms83 »

Je présume que vous avez un courant induit par un autre circuit, à moins qu'un des interrupteurs de votre va et vient présente une fuite.
Un courant induit apparait lorsqu'un conducteur alimenté en longe un autre.
Plus la distance est longue et la cohabitation proche, plus le phénomène existe.
Une ampoule classique consomme ce courant sans ce que cela soit nécessairement visible.
En revanche, un ampoule à économie est capable de charger ses circuits internes via ce courant et d'émettre une décharge lumineuse de temps en temps.
Je suppose que certains fabricants auront pris cela en compte et que certaines de ces ampoules peuvent gérer cette situation.
Je commencerais pour ma part par interchanger mes ampoules puis investir dans une ampoule d'une autre marque.

Mais il y a sûrement d'autres moyens d'agir. Voyons d'autres réponses.

Avatar du membre
noenino
Messages : 902
Enregistré le : 04/09/06 15:20
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par noenino »

Bonjour,

Une question indirectement liée:
J'ai fait l'expérience de brancher une ampoule à économie d'énergie sur un variateur d'intensité et celle-ci clignote dès lors qu'on en change l'intensité...(comme un écran d'ordinateur réglé à une mauvaise fréquence).
Pourquoi ce phénomène apparait-il sur les ampoules à économie et pas sur les classiques et peut-on éviter ce papillonnement?

Merci

C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un.
Jouhandeau (Marcel)

Avatar du membre
Walter
Messages : 4168
Enregistré le : 01/04/06 17:12
Localisation : Provence (84)

Message par Walter »

Bonjour noenino
Je rebondis sur votre question pour vous en poser une autre : Cela se produit-il indiféremment que vous diminuiez ou bien que vous augmentiez l'intensité de votre variateur ? Cela serait compréhensible dans le cas où l'on diminue l'intensité pour arriver à une consommation relativement faible de courant.
La différence entre le génie et la bêtise, c'est que le génie a ses limites

Avatar du membre
xavinou
Messages : 1539
Enregistré le : 21/04/07 15:42
Localisation : Nord (59)
Contact :

Message par xavinou »

A ma connaissance, les ampoules à economie d'énergie ne sont pas prévues pour être montée sur circuit comportant un variateur :idea:
Réparer, ça doit être moins cher que remplacer ...

Avatar du membre
Walter
Messages : 4168
Enregistré le : 01/04/06 17:12
Localisation : Provence (84)

Message par Walter »

Bonsoir xavinou
C'est bien ce qu'il me semblait aussi, mais c'est sur le phénomène lui même, (indépendammant du fait que ce n'est pas recommandé de monter ce type de lampe sur un variateur) que j'aurais bien aimé avoir une réponse éclairée :D (juste pour mourir un peu moins bête)
La différence entre le génie et la bêtise, c'est que le génie a ses limites

Avatar du membre
Totor
Messages : 5108
Enregistré le : 14/06/01 11:49
Localisation : France

Message par Totor »

Je résume :

- Une ampoule dite à économie d'énergie est en fait un genre de tube fluorescent enroulé et alimenté par un circuit électronique interne convertisseur d'énergie.

- Effectivement, une telle lampe clignote un peu dans le noir lorsqu'elle n'est plus "allumée". Cette particularité est tout à fait normale par une petite alimentation de courant absolument négligeable, notamment par l'effet de "capacité" (comme un condensateur) dû à la proximité des fils de l'interrupteur.
Pour éviter cela si ça vous gène vraiment, vous mettez un condensateur aux bornes de la lampe (en parallèle). En général, un condensateur "plastique" de 0,05 microfarad ou 0,1 microfarad (pas plus) isolé à 250 Volts ou 400 Volts alternatif convient. Ou alors vous mettez à la place une résistance de l'ordre de 470 000 Ohms (ou un peu moins, attention ça peut chauffer, et il faut bien l'isoler), ayant une puissance max de 1/4 de watt, pour "shunter" ce courant résiduel.

- Une lampe à économie d'énergie ne supporte pas, en principe, d'être alimentée par un variateur classique d'intensité, les circuits électroniques internes "n'aiment pas ça" (du fait du hachage des variations sinusoïdales de la tension du secteur, qui ne convient qu'à des résistances "pures" comme des filaments de lampes à incandescence ... ou un fer à repasser !).

- Et je sens une dernière question pointer à l'horizon : Pourquoi les lampes à économie d'énergie demandent "un certin temps" pour éclairer normalement (de 1/4 de mn à 2 ou 3 mn selon les marques...) : Parce qu'il faut d'abord vaporiser une minuscule goutte de mercure interne.

- Enfin, une dernière recommandation : Méfiez vous de ces lampes "pas chères", leur qualité est souvent discutable et leur durée de vie un peu courte ...

ne pas monter bien haut, peut être ... mais tout seul !

miroir
Messages : 9
Enregistré le : 19/09/07 20:38

Message par miroir »

merci totor pour votre réponse éclairée .Je vais donc suivre vos recommandations.MERCI :D

Avatar du membre
noenino
Messages : 902
Enregistré le : 04/09/06 15:20
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par noenino »

Merci Totor !
J'ignorai qu'il y a de l'électronique dans les ampoules à économie d'énergie...on n'arrête pas le progrès! :-)

C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un.
Jouhandeau (Marcel)

Billel
Messages : 1
Enregistré le : 01/02/17 14:40
Contact :

Message par Billel »

Totor a écrit :Je résume :

- Une ampoule dite à économie d'énergie est en fait un genre de tube fluorescent enroulé et alimenté par un circuit électronique interne convertisseur d'énergie.

- Effectivement, une telle lampe clignote un peu dans le noir lorsqu'elle n'est plus "allumée". Cette particularité est tout à fait normale par une petite alimentation de courant absolument négligeable, notamment par l'effet de "capacité" (comme un condensateur) dû à la proximité des fils de l'interrupteur.
Pour éviter cela si ça vous gène vraiment, vous mettez un condensateur aux bornes de la lampe (en parallèle). En général, un condensateur "plastique" de 0,05 microfarad ou 0,1 microfarad (pas plus) isolé à 250 Volts ou 400 Volts alternatif convient. Ou alors vous mettez à la place une résistance de l'ordre de 470 000 Ohms (ou un peu moins, attention ça peut chauffer, et il faut bien l'isoler), ayant une puissance max de 1/4 de watt, pour "shunter" ce courant résiduel.

- Une lampe à économie d'énergie ne supporte pas, en principe, d'être alimentée par un variateur classique d'intensité, les circuits électroniques internes "n'aiment pas ça" (du fait du hachage des variations sinusoïdales de la tension du secteur, qui ne convient qu'à des résistances "pures" comme des filaments de lampes à incandescence ... ou un fer à repasser !).

- Et je sens une dernière question pointer à l'horizon : Pourquoi les lampes à économie d'énergie demandent "un certin temps" pour éclairer normalement (de 1/4 de mn à 2 ou 3 mn selon les marques...) : Parce qu'il faut d'abord vaporiser une minuscule goutte de mercure interne.

- Enfin, une dernière recommandation : Méfiez vous de ces lampes "pas chères", leur qualité est souvent discutable et leur durée de vie un peu courte ...
Bonjour,

Qu'appelez-vous pas chères ? une échelle de prix à proposer ?

Merci pour toutes ces informations en tout cas!

Avatar du membre
Totor
Messages : 5108
Enregistré le : 14/06/01 11:49
Localisation : France

Message par Totor »

bonjour,

D'abord, petite précision sur les ampoules d'éclairage à faible consommation (car ici, les discussions ont démarré ... il y a 10 ans ! OK ?) :

- D'abord, il y avait les lampes "fluorescentes" (dites "néons" à tort) avec des tubes boudinés. Elles mettaient souvent un certain temps pour bien s'allumer ... On en trouve encore facilement.

- Puis vinrent les lampes led (à diode donc à base de semiconducteur), qui se répartissent pour l'instant en 2 grandes familles : Les plus anciennes ont des diodes "ponctuelles" associées en groupements. Les récentes ont des diodes en forme de filaments, avec un rendu lumineux élevé.

Ceci étant, en relevant les prix et les marques ( ? ) dans divers commerces, il est facile de constater des prix variables pour des lampes de composition, de forme et de puissance identique. C'est sur ce point que je voulais attirer l'attention des acheteurs potentiels, car certaines lampes "bon marché" de marque peu connue voire inconnue peuvent être fabriquées dans des conditions disons discutables à partir de matières tout aussi discutables. Résultat : Certaines tombent rapidement en panne et leur remplacement fait que tout cela coûte plus cher, en moyenne, qu'une bonne lampe de marque sérieuse parce que réputée.

Cette réflexion toute personnelle ne s'applique d'ailleurs pas qu'aux lampes ... Reste à chacun de décider son choix.

ne pas monter bien haut, peut être ... mais tout seul !

Répondre