tronçonnage des métaux-2

Les sujets traités sont la mécanique générale, la ferronnerie et l'outillage associé, l'usinage, les techniques de soudure...

Modérateur : Modos

Répondre
matheysinus
Messages : 4297
Enregistré le : 19/04/06 06:55
Localisation : Haute Marne

tronçonnage des métaux-2

Message par matheysinus »

les disqueuses:
Image
existent en 2 tailles - les petites pour disques de 115 ou 125 mm (préférez celles pour disques de 125) et les grosses pour disque de 230 mm

elles permettent de tronçonner, mais avec peu de précision et ces machines sont très dangereuses d'emploi
ne les utilisez jamais sans lunette de protection
si le disque se coince (et ça arrive assez souvent) la machine va partir en avant comme une fusée - la petite machine vous la retiendrez ou le moteur calera, mais la grosse :?: :?: j'ai déja vu la mienne voler à plus de 10 mètres :oops:

il existe des supports pour ces machines - ainsi montées sur leur support on gagne en précision des coupes et surtout en sécurité (les lunettes restent obligatoires :roll: ), mais la capacité de coupe est limitée (comptez du 40 X 40 pour la petite et du 80 X 80 pour la grosse _ on peut toujours couper du plus gros en plusieurs coupes en faisant tourner le profilé d'un demi tour)

un truc: sur la "grosse" j'use mes disques jusqu'à les reduire à 125 mm.....ils retrouvent alors une seconde vie sur la petite :wink:

un conseil: achetez une marque connue de 800 W mini pour la petite et 2000 W pour la grosse
tous les fabricants ont en général 3 gammes: bricolage - gros bricolage et pro
entre la gamme " bricolage" et la gamme "pro" le prix va du simple au triple - voir plus
une machine "gamme pro" ? votre petit fils s'en servira surement encore :lol:

celles présentées sur la photo ci dessus sont de la gamme "gros bricolage" - il est vrai qu'elles ne me font pas plus de 10 ans.....
Avec le temps et la patience, la feuille de murier devient soie

Avatar du membre
Mitch
Messages : 266
Enregistré le : 07/09/08 11:31
Localisation : Auvergne du nord

Message par Mitch »

:bravo: :bravo: :bravo: matheysinus

d'accord en bloc avec tout mais si je peux me permettre d'intervenir pour ajouter 2 ou 3 petites choses :

- il existe des (petites) meuleuses avec bouton sur le côté et d'autres avec bouton sur le dessus, l'usage est le même mais chacun va sentir un confort différent, avant d'investir dans une machine, essayer de trouver la prise en main qui vous convient le mieux, c'est autant une question de maniabilité que de sécurité.

- il faut toujours garder le pouce sur le bouton, prêt à désarmer si jamais la machine "part"

- Sécurité encore, pour ce genre de matos qui tourne vite, toujours les 2 mains sur la machine (faites ce que je dis, pas ce que je fais :roll: ), et puis ne jamais utiliser une meuleuse sans sa poignée

- une dernière pour la route : à la meuleuse, pas de vêtements amples ou de chemise ouverte, un jour une machine s'est prise dans un pan de ma chemise, elle s'est enroulé en remontant jusqu'à s'arrêter à 2cm de la carotide....top 5 des peurs de ma vie !

et bien sur les lunettes, même si "oh ben j'en ai pour 2 minutes....", en 2 minutes le disque fait 4000 tours, on a 2 yeux, ça ne fait que 8000 occasions d'en perdre un !
"Je contesterai toute formule et tout outillage qui m'enlèverait la moindre parcelle de liberté."
Le Corbusier

Avatar du membre
noenino
Messages : 902
Enregistré le : 04/09/06 15:20
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par noenino »

Bonjour,

J'ajoute mon grain de sel :

J'ai avec une grosse meuleuse réussi à faire prendre feu à ma veste de chantier pourtant en coton !
Je ne saurais que trop conseiller le port d'un tablier de cuir (autre avantage de celui-ci, aucun "picotement" n'est ressenti si le jet des résidus de coupe venait à être orienté sur le corps de l'ouvrier (parfois impossible de faire autrement.)

Et règle d'or lors de l'utilisation de ces machines :
Ne placez jamais l'axe du disque à plus de 90 degrés de votre coupe, c'est toujours dans ces cas là que le disque se bloque dans le métal, et vous aurez beau être monsieur muscle, à ces vitesses de rotation, le manche de la machine va être entrainé vers le haut (si le disque se bloque, c'est la machine qui va tourner autours du disque).

La machine est en noir la pièce à couper en rouge, et l'axe de la pièce à couper en bleu:

DANGER ! A EVITER :
Image

En gardant l'axe du disque derrière la coupe, si la machine part, vous pouvez réagir.
Il faut bien entendu toujours s'attendre à ce que le disque bloque et être bien campé sur ses deux pieds et tenir fermement la machine...
Ca semble une évidence, mais ca ne l'est pas.

Autre évidence, si vous tenez à votre audition, casque OBLIGATOIRE !!

BONNE POSITION:
Image

C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un.
Jouhandeau (Marcel)

matheysinus
Messages : 4297
Enregistré le : 19/04/06 06:55
Localisation : Haute Marne

disqueuse = danger

Message par matheysinus »

tu fais bien de nous rappeler toutes ces règles de sécurité noenino
je crois que dans certains ateliers leur usage est interdit, on utilise des disqueuses à air comprimé qui sont moins dangereuses car en cas de coincement du disque elles se stoppent immédiatement

personellement une fois (en découpant un fût à huile) j'ai vu la machine partir à plus de 10 mètres....arrachant le fil électrique....heureusement que personne n'était sur sa trajectoire :oops:
Avec le temps et la patience, la feuille de murier devient soie

Avatar du membre
noenino
Messages : 902
Enregistré le : 04/09/06 15:20
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par noenino »

heureusement que personne n'était sur sa trajectoire
Comme tu dis !
C'est vrai que ces machines sont particulièrement dangereuses, mais quand on prend les précautions qui s'imposent, elles peuvent s'avérer être d'excellents outils, surtout pour des travaux comme le découpage d'une cuve nécessitant puissance et portabilité !

Heureusement pour tout le monde qu'il n'y a pas eu de blessé en tous les cas!

C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un.
Jouhandeau (Marcel)

Répondre