Soudure a l'arc, que vaut la techno ?

Les sujets traités sont la mécanique générale, la ferronnerie et l'outillage associé, l'usinage, les techniques de soudure...

Modérateur : Modos

Répondre
Avatar du membre
ms83
Messages : 1259
Enregistré le : 27/07/01 09:07
Localisation : Shenzhen, Chine

Soudure a l'arc, que vaut la techno ?

Message par ms83 »

Voila une (bonne) dizaine d'année que je ne me suis pas interessé aux postes de soudure a l'arc. Et par hazard dans mon super marché habituel je vois un poste tout petit et leger.
En y regardant de plus près, il annonce l'utilisation de baguettes jusqu'a 3.2.
Vu le poids et la taille, exit le gros transfo que je connaissais.

C'est quoi cette techno ? Quels sont ses points forts et point faibles ?

matheysinus
Messages : 4297
Enregistré le : 19/04/06 06:55
Localisation : Haute Marne

poste à souder

Message par matheysinus »

bonjour ms83
ces petits postes fonctionnent avec la technologie "inverter"
ils sont petits mais très performants et la soudure avec ces postes est plus aisée qu'avec les classiques à transformateur (on ne "colle" jamais)

pour souder avec de la baguette de 32 il vous faudra au minimum 40 A au compteur ( = 9 KVA)
Avec le temps et la patience, la feuille de murier devient soie

Avatar du membre
ms83
Messages : 1259
Enregistré le : 27/07/01 09:07
Localisation : Shenzhen, Chine

Re: poste à souder

Message par ms83 »

Merci Matheysinus.
matheysinus a écrit :on ne "colle" jamais
Et du coup quand on soude sur une piece pas tres epaisse, ce qui demandait avant de mettre tres peu d'amperage, et donc collait facilement, ca passe a travers plus facilement ? ou au contraire c'est bien plus faisable ?

matheysinus
Messages : 4297
Enregistré le : 19/04/06 06:55
Localisation : Haute Marne

soudure

Message par matheysinus »

avec un poste "inverter" on soude facilement, sans passer à travers, de la tôle de 1,5 mm, en dessous il faut être expert en soudure - pour les faibles épaisseurs l'idéal est un poste TIG ou MIG - mais ce n'est pas le même prix :o

avec n'importe quel poste la grande difficulté c'est de souder 2 pièces dont les épaisseurs sont très différentes (souder un profilé de 2 mm sur la semelle d'une poutrelle de 1 cm d'épais est très difficile (si on cherche une soudure de très bonne qualité)

personnellement pour assembler des piéces de faible épaisseur je fais souvent de la brasure ou de la soudure au chalumeau
Avec le temps et la patience, la feuille de murier devient soie

Avatar du membre
Totor
Messages : 5108
Enregistré le : 14/06/01 11:49
Localisation : France

Message par Totor »

Bonjour,

Sans vouloir "marcher sur les plates bandes" de Matheysinus, pro-expert dans ce domaine métallurgique, je me permets un conseil pour les bricoleurs qui, comme moi, ne soudent à l'arc qu'occasionnellement - avec ou sans inverter - pour diminuer les risques de collage surtout à l'amorçage :
Il faut que les baguettes (au rutile) soient bien sèches, car souvent elles prennent un peu d'humidité en stockage "à la cave", même si cette dernière est apparemment bien "sèche".
Personnellement, avant chaque "campagne de soudage", je passe mes baguettes dans le four électrique au moins une heure presque au maxi.
Et ça amorce bien mieux !

De plus, un petit "tuyau" indiqué à l'époque par un soudeur professionnel à "mon intention" : Je coupe en 2 les baguettes neuves pour les raccourcir afin d'avoir plus de précision lors de l'amorçage "en aveugle" (car je ne possède qu'un masque "classique" complètement opaque avant cet amorçage).

ne pas monter bien haut, peut être ... mais tout seul !

matheysinus
Messages : 4297
Enregistré le : 19/04/06 06:55
Localisation : Haute Marne

astuces de soudure

Message par matheysinus »

bonjour Totor, au lieu de couper une baguette en deux on peut aussi la plier de fa çon à ramener l'extrémité prés du porte électrode et diminué ainsi la distance "dans le vide"
beaucoup de professionnels le font, il est vrai qu'il faut "prendre le coup"

une chose est certaine, pour faire un bon amorçage il faut que la baguette soit inclinée à 45° par rapport au cordon à éxécuter et positionner la pièce de façon à travailler dans les meilleures conditions (cordon horizontal, pièces bien maintenues et bien préparées = élimination de toute trace de peinture, rouille et même sémentation sur du fer neuf )
Avec le temps et la patience, la feuille de murier devient soie

Avatar du membre
noenino
Messages : 902
Enregistré le : 04/09/06 15:20
Localisation : Strasbourg
Contact :

Message par noenino »

Bonjour à tous !

Ca fait une éternité que je ne suis pas passer ajouter mon grain de sel ! :lol:
Pour l'amorce, j'ai une autre technique :

J'ai toujours à porté de main un "fer plat" sur lequel je peux amorcer la baguette.

La température de la baguette monte immédiatement après avoir tapoté deux ou trois fois le bout de la baguette neuve, ainsi toute l'humidité résiduelle prise dans la baguette est évacuée.
Je ne sais pas si cette technique est très "catholique" mais elle marche (même avec mes baguettes qui doivent dater de...1998 et qui ont été stockées n'importe comment !!! ) :P

C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un.
Jouhandeau (Marcel)

matheysinus
Messages : 4297
Enregistré le : 19/04/06 06:55
Localisation : Haute Marne

amorçage

Message par matheysinus »

effectivement nioenino, en "chauffant" la baguette l'amorçage est ensuite meilleur
c'est une pratique courante, même chez les professionnels
Avec le temps et la patience, la feuille de murier devient soie

Répondre