maison écologique

Les sujets traités sont l'écoconstruction et les énergies renouvelables, l'utilisation des matériaux naturels et leur mise en œuvre, ainsi que la conception bioclimatique. Quels sont les labels BBC Effinergie, maison passive, aides, PTZ+... et les principes constructifs adaptés ? (maison bois, monomurs brique ou béton cellulaire, maison en paille...).

Modérateurs : Modos, Modos

Phillippe91
Messages : 1
Enregistré le : 27/11/22 13:43

Re: maison écologique

Message par Phillippe91 »

deportivo35 a écrit :
11/04/22 20:09
Une maison écologique, c'est quoi? Je crois que c'est trop large comme question. :D
Je pense construire une maison "qui tend vers" l'écologique (auto-construite) en ce moment, mais le simple fait de me fabriquer une maison de 100m² pour un seul couple finalement, ce n'est pas écologique, quand on voit les matériaux, le terrassement (pourtant dalle bois), les réseaux plastiques enterrés, les kilomètres de scotch, de plastique (pare-vapeur, silicone...), la provenance de matériaux qui ont un impact en carbone... Même notre isolation en paille elle ne vient pas du terrain, on a fait quelques kilomètres pour l'amener. Et que dire de notre rythme actuel, où on roule 20km aller chaque matin et chaque soir pour se rendre au chantier! Heureusement, il n'y avait pas d'arbre sur le terrain et on en plantera!
Ceci-dit je suis persuadé qu'il faut d'abord étudier la région, l'ensoleillement, concevoir la maison pour qu'elle chauffe avec le soleil bas l'hiver et que les rayons du soleil soient stoppés par une casquette de toit par exemple pour la fraîcheur l'été (actuellement en location dans une maison RT2012, les surchauffes l'été à cause des baies plein sud nous forcent à fermer les volets!).
Ensuite évidement, c'est à l'isolation de faire le maximum pour rendre la maison confortable et sans chauffage. Pour notre part, 35cm de paille (petites bottes rectangulaires) pour les murs périphérique, 30cm de ouate insufflée + 6cm de fibre de bois au plafond, + lame d'air de 15cm avant la toiture (bac acier 5°). Il faut aussi bien soigner les infiltrations d'air donc là aussi beaucoup de scotch et de silicone...
Mais une maison écologique doit aussi avoir un système de production d'énergie vertueuse. Pour chauffer l'eau, nous mettons des chauffe-eau solaires sur le toit qui font circuler du glycol qui passe dans le ballon d'eau et chauffe l'eau si il fait beau dehors; en hiver, le poêle bouilleur amènera aussi ses calories au circuit d'eau du ballon, une eau de chauffage qui sera distribuée dans les murs chauffants en terre. Cette solution plutôt vertueuse force quand même à acheter un ballon venu d'allemagne, des kilomètres de multicouche (plastique et aluminium), des circulateurs branchés au réseau électrique, bref tout peut-être amélioré en permanence.
Pour moi un vrai habitat écologique en 2050 sera un habitat groupé où les bâtiments qui abritent plusieurs familles sont équipés de parties communes pour notamment les machines à laver, l'espace de vie, un assainissement commun, des sources d'approvisionnement en énergie divers comme le solaire, l'éolien et une consommation raisonnée.
Pour ce qui concerne la domotique, peut-être dans quelques décennies lorsque les fabricants seront au point sur la non-obsolesence programmée, la durée de vie des objets, la compatibilité des appareils sur une vie humaine.
L'immobilier constitue l'un des investissements les plus sûrs au monde et actuellement les maisons écologiquesne cessent d’évoluer et de gagner en popularité. Les habitations écologiques sont un gage de qualité à la fois pour le propriétaire et pour l’environnement. Nous devons nous conformer à des normes très élevées en matière d'habitat pour notre bonheur à tous.

Répondre