Le béton cellulaire, ce champion méconnu

Le béton cellulaire est un champion trop peu connu, ou reconnu, de l’isolation répartie. Explications…
C’est un matériau fabriqué à partir de ressources naturelles. Il est composé pour sa majeure partie (64 %) de sable blanc, très pur, contenant 95 % de silice, de chaux (15 %), de ciment (20 %), de gypse (1 %) et d’un agent d’expansion comme la poudre d’aluminium (0,05 %). Les proportions peuvent varier selon la masse volumique recherchée, ainsi que la quantité d’eau utilisée.

Continuer la lecture de « Le béton cellulaire, ce champion méconnu »

La transformation du bois

Un arbre abattu doit subir plusieurs opérations qui vont du débitage au séchage, avant d’offrir un bois utilisable en menuiserie. Seuls les troncs sont utilisés (parfois certaines branches maîtresses, les coupelles), car la croissance hasardeuse des branches n’offre pas un fil régulier. Le tronc ébranché s’appelle une grume.
Si les résineux sont abattus toute l’année, les feuillus de nos régions le sont traditionnellement en automne et en hiver, pendant la période de repos de la végétation. Le bois est dit hors sève. De plus, l’absence de feuilles rend l’ébranchage plus aisé, la teneur en eau de l’arbre est plus faible et il résiste mieux aux fermentations et aux attaques d’insectes.

Continuer la lecture de « La transformation du bois »