Bien tronçonner avec une scie égoïne

Les scies égoïnes sont généralement polyvalentes. Elles permettent de découper efficacement le bois à travers fil (tronçonnage), si l’on respecte quelques règles…

Avant de procéder à tout sciage, assurez-vous du parfait maintien de l’ouvrage. Serrez-le dans une presse, un établi étau, des valets sur le dessus de l’établi…

Pour effectuer un tronçonnage correct avec une scie égoïne, procédez comme suit :
– tracez le trait de coupe sur les deux faces visibles (prévoyez une légère marge pour les finitions), puis hachurez le rebut ;
– fixez solidement la pièce à découper, parement vers le haut afin que les éventuels éclats se produisent sur la face cachée ;
– tendez l’index le long de la poignée afin de mieux contrôler la lame ;
– amorcez le sciage en tirant la lame plusieurs fois vers l’arrière et en la guidant à l’aide du pouce ; toute la voie doit être comprise dans le rebut, sans dépasser du trait ;
– engagez le sciage en tenant la scie perpendiculairement à la pièce de bois et avec une faible inclinaison ;
– dès que le sciage est engagé, adoptez un angle de coupe de 45° en utilisant toute la longueur de la lame (l’effort se fait en poussant, et le retour sans forcer) ;
– suivez le tracé sur le côté de la pièce ;
– terminez le sciage en tenant le rebut et en appliquant un angle de 90° à la lame.

Attention, tenez toujours compte de l’avoyage de la lame, quel que soit le type de scie. En effet, si l’on centre la lame sur la marque d’un trusquin à pointe, par exemple, une partie de la pièce sera entamée par la lame.
Il est donc impératif de bien guider la lame pour que la coupe coïncide parfaitement avec le tracé. Une astuce consiste à créer un chanfrein avec un ciseau à bois afin de correctement positionner la lame de la scie.

D’après Le grand livre de la menuiserie © DFTG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *