Le disjoncteur de branchement

Le disjoncteur de branchement ou AGCP (appareil général de commande et protection) représente le point de livraison du distributeur. L’installation électrique domestique (privative) débute donc juste après l’AGCP…

L’alimentation du tableau de répartition y sera raccordée. L’ampérage maximal disponible y est indiqué. Il permet de déterminer la puissance souscrite (par exemple, 45 A en monophasé correspondent à 9 kVA). Vous y trouverez également la sensibilité de la fonction différentielle (généralement 500 mA), ainsi que le nombre de pôles (2 pôles, vous êtes en monophasé, 4 pôles, en triphasé). L’appareil, comme le compteur, est protégé par des plombages qu’il est interdit de retirer pour accéder aux branchements internes. Cela est réservé au distributeur. Le disjoncteur permet la mise hors tension de toute l’installation en cas d’urgence, c’est pourquoi il doit en permanence être accessible. Pour une installation conforme à la norme, l’AGCP doit être de type S (appareil sélectif). Si le disjoncteur est installé dans un coffret en limite de propriété, il peut être non différentiel, comme expliqué plus loin.
À ce stade, vous connaissez la tension et la puissance dont vous disposez. Si l’une ou l’autre ne vous convient pas, contactez le distributeur.

Si l’emplacement de votre comptage ne vous satisfait pas, il faudra également examiner le problème avec le distributeur.
Mais attention, ne prévoyez pas de l’installer n’importe où. Des règles très strictes sont à respecter. Il est interdit de poser le disjoncteur dans un local humide (WC, salle de bains ou trop près d’un point d’eau), dans les endroits difficilement accessibles (pièce indépendante ne communiquant pas directement avec le logement), dans un escalier ou sur une cloison légère. Évitez les chambres et l’exposition à la chaleur, par exemple au-dessus d’un radiateur ou d’un appareil de cuisson. Dans tous les cas, l’avis du distributeur sera primordial. Dans le cas d’une construction neuve ou d’une rénovation avec remaniement des cloisons, le panneau de comptage doit être installé dans la gaine technique de logement.

D’après Le grand livre de l’électricité © DFTG

Laisser un commentaire